La mise en défens

La mise en défens est une pratiques de protection d’un  territoire ou d’une parcelle contre l’homme et/ou les animaux domestiques (pâture, feu de brousse, coupe de bois, etc.). Ce territoire ou parcelle peut être une jachère ou non. Elle participe à la restauration et protection des sols, la réduction du ruissellement et de l’érosion, la restauration de la végétation naturelle. Sa contribution à la réduction des effets du changement climatique se situe au niveau de l’adaptation à travers sa capacité à réduire les effets des fortes pluies (érosion, battances, etc.) tout en améliorant le bilan hydrique du sol en cas de sécheresse, et au niveau de l’atténuation à travers sa capacité à stocker du carbone.

Les conditions de sa réalisation incluent le ciblage de l’espace à protéger, l’identification des espèces à régénérer et les bénéfices attendus, les connaissances en techniques de plantation et d’entretien des arbres, la disponibilité des petits équipements et l’adoption de règles de gestion simples.

Cette pratique peut être améliorée en y associant des cordons pierreux, la scarification du sol, la réalisation de demi-lune et le reboisement complémentaire.

Par ailleurs, l’installation d’une mise en défens requiert un processus plus ou moins long de négociation entre les communautés riveraines, communautés qui, le plus souvent, sont en compétition pour l’utilisation de l’espace.

Cliquez sur l'image pour la visualiser.